Qu’est-ce que l’hypnose?

Il n’y a pas une hypnose mais une pratique aux multiples facettes.

Quelques dénominateurs communs néanmoins:
- il s'agit d'un état modifié de conscience naturel, que chacun expérimente parfois quotidiennement, sans même le savoir, comme lorsque l’on regarde un paysage défiler depuis la fenêtre d’un train, ou lorsqu’on est absorbé dans un roman ou un film ; on est là sans être là
- un langage thérapeutique qui s’adresse au corps et à l’esprit dans une approche globale holistique, car le corps joue également un rôle majeur dans l’expérience émotionnelle, affective consciente et inconsciente de chacun
- un outil créatif qui aborde les problématiques par les symboles et les métaphores. Le symbole est une clé qui ouvre des portes, et permet cette connexion subtile et positive à soi.
-  la séance d’hypnose a pour objectif d’amener à cet état spécifique qui favorise alors l’accès et le dialogue avec son inconscient. Vous ne perdez pas le contrôle, au contraire vous êtes relaxé, concentré, et restez maître de vos actions.

Je pratique l’hypnose ericksonienne et l’hypnose humaniste.

Hypnose ericksonienne

Si l’hypnose est une pratique ancestrale dont on retrouve les premières traces dans les tablettes des Sumériens datant de 4000 ans avant JC, c’est à Milton Erickson, psychiatre américain du 20ème siècle, que l’on doit un rôle fondamental dans son renouvellement thérapeutique.
Milton Erickson part du principe que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre. C’est une thérapie participative. L’hypnothérapeute est à l’écoute et s’appuie sur des métaphores, des anecdotes et des suggestions indirectes afin d’activer les ressources du patient et le laisser lui-même choisir, au niveau inconscient, ses solutions aux changements qu’il souhaite.
L’hypnose ericksonienne permet un large champ d’intervention, de l’arrêt de tabac à la préparation sportive, en passant par les allergies, phobies ou autre.

Hypnose humaniste

Se plaçant à l’opposé des autres formes d’hypnose, l’hypnose humaniste (Lockert 2001, d’Angeli 2007) propose à la personne d’inverser l’induction hypnotique habituelle, pour la reconnecter, à elle-même et aux autres, à l’associer ou l’éveiller davantage. On parle alors d’Etat Augmenté de Conscience.
En un sens, l’hypnose humaniste revient aux sources millénaires des premiers thérapeutes et aide la personne à se reconnecter à elle-même et aux courants naturels de la Vie. Le thérapeute n’est alors plus qu’un guide, une main secourable sur le chemin personnel de la guérison.
L’hypnose humaniste se base sur les connaissances modernes de la psychologie, de la symbologie, de la physique, du cerveau et de l’esprit humain. Elle offre également une cosmologie complète, qui dépasse le cadre de la simple psychologie.
Tout cela permet à l’hypnothérapeute humaniste de traiter des troubles psychologiques et physiologiques qui seraient autrement hors du domaine habituel de l’hypnose.